Tout ce que vous vouliez savoir sur la danse country-line et les ADFW… sans avoir jamais osé demander ! N’hésitez pas à nous contacter pour poser vos questions 🙂

Qu’est-ce que la danse country-line ? (en théorie et en pratique !)

La danse country-line nous vient des Etats-Unis, et s’inspire à l’origine de diverses danses folkloriques européennes. Tandis que ces dernières se pratiquaient surtout en couple, en ronde ou en contredanse, ce n’est que plus tard que la « danse en ligne » (comprenez : en quadrillage) s’est développée outre-atlantique. La danse country a d’abord été pratiquée dans les milieux ruraux, et c’était avant tout une danse sociale, et donc facile à apprendre.

Dans les années 90, le film Urban Cowboy (avec John Travolta) fit exploser la danse country au quatre coins du pays, et même en dehors… tout le monde se mit à danser la country, jusque dans les villes ! La télé américaine diffusa même une émission dédiée, pendant près de dix années consécutives. L’Angleterre se prit au jeu de la country, puis le reste de l’Europe, et du monde. En France, Robert Wanstreet fit figure de pionnier en formant de nombreux professeurs (et en fondant au passage l’association Les Amis du Far West !).

Dans les années 2000, la country se diversifia pour englober d’autres genres musicaux, tels que la musique pop, latine, etc. D’où le terme aujourd’hui de « line dance » qui rassemble tous les styles de danse en ligne. Les professeurs, de plus en plus nombreux, ont commencé à écrire des chorégraphies plus complexes. Tandis qu’on dansait en bottes de cowboy, mains dans les poches et chapeau vissé sur la tête, certains aficionados ont commencé à danser en chaussures de danse, plus adaptées à un niveau plus élevé. A présent, on trouve partout des clubs, stages, festivals de country, et certains professeurs sont devenus des stars de renommée mondiale, qui parcourent le globe pour enseigner leurs toutes dernières chorégraphies.

Cela dit, pas d’inquiétudes : tous les niveaux sont représentés, et on trouve toujours des cours et des chorégraphies de niveau débutant.

Concrètement, les danseurs forment une ou plusieurs lignes, et sont tournés dans la même direction. Ils exécutent une chorégraphie, qui consiste en une séquence de pas (de 32 comptes, 64 comptes, ou autre !) répétée jusqu’à la fin de la musique. Il existe un jargon pour faciliter l’enseignement de la country : on danse sur des « murs« , qui représentent les quatre orientations de la salle : midi (le début de la danse), 3h, 6h et 9h. Ce sont souvent les mêmes pas qui reviennent, et on finit par les retenir à force de pratiquer. Les plus fréquents : coaster step, sailor step, shuffle, stomp, kick

A partir d’un certains niveau, vous verrez apparaître d’autres bizarreries : les tags et les restarts, puis les chorégraphies phrasées. Mais ça, on en reparle en cours ! 😉

Si la Country Line Dance se pratique seul, il n’en reste pas moins que l’ensemble des danseurs forme un groupe, chacun ayant à cœur de respecter les lignes qui ont été formées au départ ; ce qui ajoute par ailleurs à l’esthétique du groupe sur la piste. La force de cette discipline vient du fait que le danseur est à la fois acteur et spectateur du groupe. La Country Line Dance peut se pratiquer seul, en couple ou entre amis.

Qui peut en faire ?

Jeunes et plus âgés, hommes et femmes : tout le monde fait de la country-line. Il y en a pour tous les goûts : musique country, pop, latine… et tous les niveaux (débutant, novice, intermédiaire).
On peut en faire seul ou en couple (mais attention de bien choisir son cours)

Faites vous de la danse en couple, dite partners ? Et du two step ?

Nous en avons organisé dans le passé. Si la demande est forte, nous pourrons éventuellement en réorganiser. N’hésitez pas à nous contacter pour cela.

Qu’est-ce que je dois porter et apporter en cours ?
  • N’importe quelle paire de chaussures propres (qui ne vont pas à l’extérieur, afin de ne pas abimer le sol). L’important, c’est que vous soyez confortable pour danser. On déconseille les baskets, qui accrochent trop au sol. Pour les chaussures de danse, voir la question « Où trouver des chaussures de danse ? »
  • Des vêtements confortables
  • Nous vous conseillons d’apporter une petite bouteille d’eau
  • Vous pouvez également apporter une petite serviette éponge, un éventail…

Où trouver des chaussures de danse ?

Notez qu’il n’est pas obligatoire d’avoir des chaussures spécifiques, mais celles-ci sont plus adaptées à partir d’un certain niveau, et il est facile d’en trouver d’assez bon marché.

  • chez Sansha (boutique à St Lazare), chaussures d’entraînement ou de bal, à partir de 25€. Elles se trouvent au sous-sol, où vous ne pouvez accéder qu’accompagné d’un vendeur. Demandez des chaussures de danse de salon / cabaret, ou des baskets de danse :
    http://www.sansha.com/paris.htm
  • chez Decathlon, au rayon danse (qui ressemble à un rayon enfants, mais il y a toutes les pointures). Pour des chaussures d’entrainement, plusieurs modèles, classés jazz ou classique.
  • chaussures d’entraînement et bottes de danse sur les stands de festivals ou compétitions country line.
  • sur les sites spécialisés : Hall of Sports, Pro Dance Boots, Evenin’ Star Boots…
  • au hasard d’internet : Le bon coin, Amazon, Ebay, groupes Facebook type « Le bon coin de la country », etc

Comment m’entraîner à la maison ?

Ça n’est évidemment pas obligatoire. Mais si vous le souhaitez, il y a plusieurs façons de le faire :

via les fiches de pas (step sheets), qui sont répertoriées sur plusieurs sites, notamment :
http://www.kickit.to/ld/Search.html (en Français)
http://www.copperknob.co.uk/ (en Anglais)
Tapez le nom de la chorégraphie / du chorégraphe / de la musique…

en vidéo via les chaînes Youtube des… :
Profs : Les Talons sauvages, Eric Lecardonnel, Frederab, Brigitte Sormain, Destination Country 94, Gauthier Agnes, caroza1, CHD78, LineDanceDallas4, Vivian Tu Linedance 2, A Dancer, 윤은희, Dancinjim11…
Chorégraphes : Rachael McEnaney-White, Raymond Sarlemijn, Crazy Dancers et Cédric Larribeau (Guillaume Richard), Séverine Fillon, Maddison Glover, Jose Miguel Belloque Vane, Daniel Trepat…
Autres : Country Linedance France…

Où trouver des bals country-line ?

Il y en a quasiment tous les week-ends !

  • sur le site Country France, rubrique « agenda » : http://country-france.fr/agenda/ (toute la France)
  • via les groupes facebook : Bals Country Line Dance Ile-de-France, Country, Agenda Country, etc.

Pourquoi parle-t-on de chacha, west coast, valse… en danse country ?

Les termes de Country et de Line désignent le type de musique.
La musique country est une musique qui met en avant la voix du chanteur et utilise des instruments comme la guitare, le banjo, la mandoline, l’harmonica, le pedal steel guitar. On parle de musique Line lorsque celle-ci ne répond pas aux caractéristiques de la musique Country. Mais, que ce soit en Country ou en Line, il y a plusieurs rythmes sur lesquels on danse, qui ont chacun un style différent. Ces rythmes sont : night club, valse, west coast, chacha, rumba, east coast, two step, polka… et bien d’autres. Ainsi, vous pouvez danser un west coast ou un chacha aussi bien sur une musique Country que sur une musique Line !strés en compétition.

A partir de quand peut-on aller en bal ?

Tout dépend de votre motivation. Mais nous conseillons d’attendre au moins un trimestre avant de commencer à sortir, afin que vous puissiez faire au moins quelques danses. Sinon, rien ne vous empêche d’y aller dès le début pour regarder et essayer. A partir du moment où vous respecter l’étiquette de la piste, personne ne vous en empêchera.

Qu’est-ce que l’étiquette de piste ?

Sur la piste de danse, il y a à la fois des danseurs en ligne et des danseurs en couple. Pour éviter les accidents, chacun a sa place : les line dancers sont au milieu, tandis que les couples tournent autour, sur le bord extérieur de la piste. EN SAVOIR PLUS.

Qu’est-ce que le pot commun ?

C’est une réunion qui a lieu environ deux fois par an dans chaque région (en IDF en ce moment, c’est en mars et en octobre), où les professeurs choisissent une liste de chorégraphies country et line. Les chorés du pot commun sont les plus enseignées, et celles qui ont le plus de chances de passer en bal. Le pot commun IDF :
http://pcidf.org/liste-awards

Qui crée les chorégraphies sur lesquelles on danse ?

Cela peut être n’importe qui… mais ce sont souvent des professeurs de renom, qu’ils soient Français ou étrangers. Vous verrez souvent leurs noms : Rob Fowler, Darren Bailey, Maggie Gallagher, Rachael McEnaney-White, Kate Sala (UK et IRL), Roy Verdonk, Daniel Trepat, Jose Miguel Belloque Vane (NL), Guillaume Richard, Magali Chabret, David Linger, Séverine Fillon, Syndie Berger (FR)… et tant d’autres ! En ce moment, les Hollandais ont plutôt la côte. Ces chorégraphes parcourent le monde pour donner des workshops et stages techniques, peut-être bientôt à côté de chez vous !

Quelle est la différence entre un workshop et un stage technique ?

Dans un workshop, un(e) professeur / chorégraphe vous enseigne une ou plusieurs chorégraphies.
Au cours d’un stage technique, il/elle vous aidera à vous perfectionner dans vos pas, votre positionnement, votre gestuelle… c’est un peu les « gammes » de la danse ! Et c’est ce qui vous aidera à progresser 😉

Faites-vous également de la line ?

Oui. Le club évolue avec les sensibilités de chacun. Les danses sur des musiques plus « rythmées » sont surtout travaillées à partir du niveau intermédiaire (parfois novice). Ce cours illustre parfaitement l’évolution des styles de musique dans le milieu de la danse en ligne.

Comment faire de la compétition country-line, et qui peut en faire ?

Tout le monde peut faire de la compétition, mais il vaut mieux avoir pratiqué quelques années avant de se lancer. Il est conseillé de prendre des cours particuliers : vous pouvez vous renseigner directement auprès des professeurs. Il existe plusieurs fédérations, et donc plusieurs compétitions, notamment :

  • le City of Light (fédération UCWDC) à Paris
  • la compétition de la catégorie country de la FFD (fédération française de danse) avec pré-sélections régionales
  • le French Open (fédération WCDF) à Marignane (Marseille)

    Attention de bien prendre connaissance du règlement de chaque compétition, notamment pour la tenue. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des membres du club qui ont déjà fait de la compétition. Par ICI pour quelques photos de nos adhérents qui se sont illustrés en compétition.